Nouveautés du forum – 03.12.2015




Bonjour/bonsoir, chers internautes et bat-alliés !

Gotham Chronicles a été exposé à de très changements et d’importantes nouveautés ! De ce fait, nous avons quelques de choses à vous dire et d’autres à vous annoncer ! Soyez patients parce que… les voici !



— Ajout de bannières de plusieurs aléatoires.
— Modification des personnages recherchés.
— Oh hooow~ Un Mini-jeu de Noël a été mis en place ! Inscrivez-vous et voyez à qui vous devez faire un cadeau. ♥

— Rédaction de nouveaux postes vacants et des prédéfinis.
— L’identité d’Holiday va bientôt être dévoilée ! Mais qui est-il ?
— Le mini évent d’Harley Quinn est toujours en cours Maman, pourquoi la barbe à papa elle pue ?.
— L’évent de la Fête de la Musique arrive à son terme~ Qu’arrivera-t-il au pauvre Music Meister ?
— Un Event d’Halloween a été lancé par notre cher Épouvantail. Le voici : They scream and they cry.

— Des nouveaux partenaires et membres nous ont rejoint, dont Dinah Laurel Lance / Black Canary, Dick Grayson / Robin et Oliver Queen / Green Arrow !
— Des nouveaux jeux ont été ajoutés dans le flood !
— Mise à jour de la Page d’Accueil ainsi que des partenaires du forum.

— Beaucoup de personnages DC Comics libres ! Parmi tant d’autres, nous recherchons :
• Oswald Cobblepot dit le Pingouin, grand criminel et trafiquant d’armes, Oswald est une grande célébrité dans le monde de la Mafia.
• James Gordon, commissaire de Gotham au caractère bien trempé.
• Harvey Dent dit Double-Face, ancien procureur à tendance Bordeline, Harvey se reconverti dans le crime après avoir été attaqué à l’acide.
• Pamela Isley dite Poison Ivy, éco-terroriste acharnée, c’est après avoir servi de cobaye que la jeune Pamela se retrouve transformée en femme-plante.
• Sandra Wu San dite Lady Shiva, brillant assassin. What else ?



Pour plus d’infos, n’hésitez pas à nous rendre visite sur Gotham Chronicles !
Bonne journée/soirée et à très bientôt.

1er Anniversaire de Gotham Chronicles !

Aujourd’hui, 13 Novembre 2015, notre cher forum fête sa toute première année !
Je ne suis pas parmi depuis le tout début mais ça fait déjà quelques mois. On a certes eu des moments d’inactivité et des périodes où il a été ardu de lancer notre cher forum et de l’aider à se faire place sure dans ces vastes univers que sont le web et le monde des comics. Nous avons fait maintes modifications et mes adorables collègues ont fait de leur mieux pour que notre bébé vous plaise autant qu’à nous, pour que vous puissiez en faire votre seconde maison. Les designs, les intrigues et les évents se sont régulièrement déroulés et continueront à le faire afin de vous distraire et de vous divertir.

Ne vous laissez jamais abattre pour vos problèmes personnels, quoi qu’il en soit. Il est toujours difficile d’en confronter certains, dont la maladie, la dépression et la mort d’êtres proches. Mais, rien n’est inévitable, hormis la mort hélas. Pour mauvaise que puisse être votre situation, si vous manquez de motivation, de temps ou d’inspiration, si vous allez mal, prenez du recul et respirez profondément, observant objectivement le chemin que vous parcouru jusqu’à présent. La vie, autant sur le net comme irl, est parsemée d’obstacles, d’embûches qu’on se doit de contourner, affronter ou détruire en cas de force majeur. Tout dépend de la façon dont chacun prend les événements et les soucis qu’on rencontre au quotidien. Vous n’êtes pas seuls, personne ne l’est et quoi qu’il en soit, sachez que nous sommes-là pour vous : nous ne sommes pas qu’un simple forum de role play. Nous sommes une communauté, un collectif.

J’aimerais ainsi vous remercier, autant au staff comme aux membres – nouveaux et anciens – pour votre implication et votre activité au sein du forum : merci de faire possible tout cela. Merci pour la bonne ambiance, l’excellent accueil des newbies et pour votre engagement envers nous et envers vos personnages. Merci pour votre temps, pour votre confiance et votre sympathie. On vous remercie pour tout.

Longue vie à Gotham Chronicles Rpg.

Suzukihotaru
alias Amerlyllian et Joker

Pour plus d’information et plus de messages de remerciements ou commentaires du staff et des membres, rendez-vous sur ce topic : http://gothamchronicles.forumactif.org/t416-1er-anniversaire-de-gotham-chronicles.

Contexte du forum

Gotham s’enfonce. Bien que des braves s’opposent à la criminalité et à la corruption qui gangrènent la cité, cette dernière semble se trouver sur une pente descendante qui la précipite progressivement vers les abysses du Chaos absolu. En plus de son pic de criminalité, l’arrivée d’une nouvelle sorte de criminels rend le tout bien plus difficile – notamment, pour les autorités qui voient les choses empirer sans être capables d’y faire grand chose. À défaut d’avoir réellement un plan pour sauver la ville, il a été décidé d’enfermer les détenus les plus dangereux dans l’Asile d’Arkham mais, l’île n’avait rien d’un centre pénitencier capable de retenir captifs des monstres criminels aussi fous que dangereux. Aucune cellule n’est en mesure de retenir la folie d’individus tels que l’Épouvantail ou le Joker. C’était de la folie de croire qu’une pièce capitonnée serait en mesure de retenir des cerveaux malades à ce point…

En ville, on commençait à se féliciter pour l’arrestation de ces malfrats. Le Batman, longtemps considéré comme un mythe, commençait à donner un sentiment d’espoir à mesure qu’il faisait tomber les gros bonnets de la pègre, qu’il faisait taire les guerres des gangs et que ses opérations menaient les pires ordures derrières les barreaux. Mais, les choses ont vite tourné au vinaigre : la corruption, la pauvreté, tous les fléaux qui rongent la ville ont permis aux criminels enfermés à Arkham de fomenter une rébellion majeure sur l’île.

Les pires détraqués qui avaient été difficilement arrêtés se retrouvaient de nouveau en liberté. Arkham devint momentanément une zone de non-droit. Les membres du personnel de l’asile furent mis en péril ; seulement les plus chanceux s’en tirèrent avec des blessures et quelques séquelles psychologiques, tandis qu’une grande majorité d’entre eux gisaient à présent au cimetière. L’intervention de Batman permit de remettre un semblant d’ordre dans cette insurrection violente.

Mais les graines du chaos étaient déjà semées…

En secret, à l’approche des élections, Quincy Sharp – Directeur de l’Asile, ayant été récompensé à tort pour avoir remis de l’ordre suite au soulèvement des détenus du centre de détention – fait une ascension fulgurante dans la sphère politique de Gotham. Financé par un mystérieux mécène richissime, il surfe sur la vague de terreur qui suit les problèmes sur l’Île d’Arkham. Il parvient à décrédibiliser son adversaire, Hamilton Hill, qui avait déjà perdu la confiance des citoyens depuis l’arrivée du tueur au calendrier. En effet, Holiday avait sévi toute une année par une vague de crimes sordides sans craindre le GCPD (ou Gotham City Police Department), mettant une nouvelle fois la ville en danger. Quincy Sharp se voit finalement élu maire, quelques mois plus tard, sur un score très favorable.

S’engage alors une nouvelle ère pour Gotham.
Des travaux titanesques sont organisés à travers la ville. Des quartiers entiers sont bouclés, puis murés. La police est progressivement remplacée par des sentinelles et mercenaires qui font office de milice : les Tygers. La ville retrouve un calme effrayant du fait de la répression engagée. Sharp se lance alors dans une nouvelle étape de sa pacification de Gotham. Les détenus les plus dangereux, jugés impossibles à garder confinés, sont tous relâchés au cœur d’un périmètre bouclé au beau milieu de la ville. Nom de code : Arkham City.

La répression s’intensifie très rapidement. Les médias qui s’en-mêlent et qui osent s’opposer au projet sont victimes « d’incidents » et des journalistes sont arrêtés et enfermés dans l’enceinte d’Arkham City sur des motifs arbitraires et suite à des jugements trop brefs. La plupart des hommes politiques qui s’attaquent à Sharp subissent des pressions et ceux qui s’évertuent à continuer la lutte sont aussi enfermés. Bruce Wayne, enfant prodige de Gotham, dépense des millions pour s’opposer à Sharp mais il disparaît à son tour derrière les murs de cette gigantesque prison à ciel ouvert. À Gotham, des voix s’élèvent toujours un peu plus vivement contre le pénitencier. Cependant, quiconque s’oppose à Sharp et à ses mercenaires subit un châtiment similaire. Certains policiers se retrouvent eux aussi emprisonnés dans ce ghetto mortel.

Dans la zone de confinement, c’est une guerre totale qui règne. Une guerre des gangs fait rage, chacun se battant pour un territoire. Les rares ravitaillements envoyés de l’extérieur sont contrôlés par les gangsters. Les prisonniers politiques et autres innocents envoyés à tort dans cette ville prison mènent la vie dure et les rues sont pleines de truands. Chaque recoin peut cacher un danger mortel ; personne n’est à l’abri. Ici, même les innocents deviennent des coupables idéales.

Voici l’ère d’Arkham City.
Y survivrez-vous ? Quel est votre camp ?

Event – Independence Day

……………………………………….

Le saviez-vous ? : Le jour de l’Indépendance est annuellement célébré aux USA et rien au monde ne saurait gâcher cette fête. Elle a lieu le 4 Juillet et est sensé commémorer le jour de l’Indépendance des Etats Unis vis-à-vis de la Grande Bretagne — ce qui eut lieu le 2 Juillet 1776 mais, on ne fit publique la Déclaration d’Indépendance que deux jours plus tard. C’est, comme vous l’aurez deviné, un jour purement patriotique puisque beaucoup ignorent la date de cet événement historique – quam ironique. On fête les aspects positifs de la nation, on accroche plein de drapeaux et il n’est pas rare de croiser des citoyens vêtus comme l’Oncle Sam ou imitant la Statue de la Liberté.

Tous les 4th July (comme on l’appelle aux USA) les nuits sont éclairées avec maints feux d’artifice, des parades dignes du Carnaval, des spectacles divers et autres. Il y a un petit détail très curieux et tout aussi amusant : si la fête tombe en Samedi 4, alors, cette année on la célèbre le Vendredi 3. Si le 4 est un dimanche, alors, on la fête le Lundi 5. Le but est de prolonger ce week end, ce qui a tendance à paralyser certaines parties et domaines — tels que les transports — puisque ce jour-là, tout (ou presque) est fermé. Que ce soient des écoles, des magasins normaux ou autres.


Extrait du rp d’introduction : La famiglia Falcone se réunissait régulièrement ces temps-ci, il fallait dire que tous étaient sous tension, le padre surtout, Carmine. Il se faisait rare de le voir depuis quelques mois, en dehors des réunions et lorsque la famille était conviée dans son bureau. Il avait peur. Sûrement. Les attaques envers la mafia, les meurtres, ce Holiday dont il ne connaissait pas l’identité semblait le frustrer. Lui qui savait tout de Gotham, qui connaissait tout et n’importe qui, voilà qu’il était attaqué en plein cœur par un inconnu qu’il ne réussissait pas à saisir. Oh sûrement rêvait-il des mille tourments qu’il souhaitait lui faire subir, le Romain n’était pas du genre à être tendre avec ceux qui s’attaquaient à la famille et ses affaires. Mais cette fois-ci, le grand Carmine ne savait plus quoi faire face à cet adversaire qui lui filait entre les doigts, il n’était rien. Juste un fantôme, un ombre qui lui avait tout prix ou du moins, le pensait-il. Le tueur au calendrier faisait parler de lui bien plus que tout autre cinglé ces temps-ci, le Joker, le Chapelier, Zsasz n’étaient plus les grands titres des journaux depuis Halloween. Depuis ce Long Halloween qui terrorisait la ville et surtout le maître de cette ville, Carmine Falcone. Oui, il avait peur.

Ce soir était un grand soir pour toute la ville et pour toute l’Amérique, le Jour de l’Indépendance était pour les américains les plus patriotes le grand jour de toute l’année, bien plus important que l’anniversaire de leurs enfants ou de leur mariage, l’étrangeté américaine. Il était certain que les trois quarts de la ville allaient être mis sur pause durant les festivités, les bars pleins, les rues noires de monde, les touristes ébahis, les commerçants au garde à vous et surtout l’habituel feu d’artifice. Le Jour de l’Indépendance sans feu d’artifice ?

En savoir plus ? — lien du rp d’évent : L’indépendance s’invite en force ! | Libre.
……………………………………………………..Copyright by — Holiday & Amerlyllian A.D. Die Rosenberg (Suzukihotaru).

Event – La fête de la Musique

……….

Le saviez-vous ? : La fête de la musique est une fête étant née en France le 21 Juin 1982. Elle fut créée par Jack Lang, ministre de la Culture, sur une idée de son directeur de la Musique et de la Danse, Maurice Fleuret, qui fit le constat que cinq millions de personnes dont un jeune sur deux jouent d’un instrument de musique en France.

Ainsi, la Fête de la Musique est lancée le jour du solstice d’été où la nuit est la plus courte de l’année de part la position de la Terre vis-à-vis du soleil, et de ce fait propice à une fête jusqu’au matin. Ceci dit, ce ne fut qu’à partir 1985 que cette fête fut « mondialisée » : aujourd’hui, elle est présente dans plus de 100 pays sur les cinq continents et, chaque 21 juin, est aussi porteuse des nouvelles tendances musicales.

……………….……

Extrait du rp d’introduction : La fête de la musique regroupait chaque année en son sein -et cela depuis quelques années, des musiciens et des chanteurs ; les mélomanes de tous les jours et ceux d’une nuit venaient célébrer le solstice d’été à coup d’arpèges et d’octaves. Il faut savoir que cette délicieuse fête venait de France et qu’elle avait vu le jour en 1982. Elle était donc plus ou moins récente, si on prenait en considération toutes les fêtes que nous connaissons. Cette fête se faisait connaitre petit à petit dans tous les pays du monde et de plus en plus de gens venaient la célébrer dans les rues, un instrument à la main. Toutes les radios et les télévisions en ce jour étaient allumées et programmées sur les chaines musicales et on ne pouvait pas faire un mètre sans entendre une vague mélodie. Gotham ne faisait pas exception à cette passion musicale et le maire de la ville, comme une énième provocation à Holiday, s’entêtait à vouloir l’organiser. Cependant, un autre criminel avait décidé de profiter de ce jour précis et bien évidemment, qui autre que Music Meister pouvait porter un tel intérêt à un évènement pareil ?

L’idée lui était venue comme une évidence. Presque comme un devoir de circonstance. Cependant, Patrick n’avait pas attendu le 21 Juin pour la célébrer comme il se doit. Il s’y était pris à l’avance, plusieurs mois même, pour être sûr d’être prêt. Après tout, il fallait du temps pour voler un satellite de communication aux Nations unies. Il avait fait de nombreuses recherches et avait finalement appris qu’une de leur fusée se trouvait non loin de Gotham et que c’était cette dernière qui lancerait le satellite et seulement un jour avant la fête qui l’intéressait. Une évidence, un signe, un devoir, une folie aussi. Pourtant, il y parvient.

En savoir plus ? – Lien de l’évent : Is the man that the world shall obey | Libre

……………….……Copyright by — Music Meister & Amerlyllian A.D. Die Rosenberg (Suzukihotaru)